LES DIFFÉRENTS TYPES DE CAPTEURS SOLAIRES

Quels sont les différents types de capteurs solaires ?

Capteur sous vide

Le capteur sous vide est composé de tubes de verre sous vide. Son fonctionnement est le même que pour les capteurs de type plan. Il y a un assemblage de tubes en verre indépendants. Le vide créé à l’intérieur des tubes limite les déperditions de chaleur. De ce fait, son rendement est très performant. La forme tubulaire capte l’énergie des rayons soleil plus longuement dans une journée qu’avec un capteur plan. Les températures atteintes sont très élevées. Mais le coût du capteur sous vide est supérieur aux autres modèles de capteurs.

Capteur plan

C’est le modèle standard le plus répandu. Il est composé d’un caisson vitré isolant à l’intérieur duquel est disposée une feuille métallique recouverte de chrome noir qui va absorber l’énergie solaire.

Un fluide caloporteur circule à l’intérieur de tubes placés entre la vitre et la feuille absorbante : on obtient un effet de serre permettant au liquide d’atteindre les 70°C.

Ou installer les capteurs solaires ?

Plusieurs solutions techniques sont à envisager

Au sol

L’installation de capteurs solaires peut se faire au sol sur châssis. Dans ce cas il faut une grande surface disponible. Vous prenez le risque d’une forte déperdition de chaleur du fait de l’éloignement avec le ballon-tampon. Avec cette formule l’installation est plus exposée aux risques de dégradation.

De manière générale sur le toit

Plus généralement, les capteurs solaires sont installés sur le toit. Pourquoi ? Simplement parce que cela permet de bénéficier de l’inclinaison du toit qui est élevée dans l’habitat traditionnel. En surimposition les capteurs solaires sont fixés par-dessus la toiture. Les capteurs solaires de nouvelle génération sont directement intégrés à la toiture des bâtiments et gagnent en esthétique.

En façade intégrée

Cette solution n’offre malheureusement pas un rendement optimal. L’esthétique doit être particulièrement travaillée.